Colorado – Épilogue

Mercredi matin, Longmont. Dernier jour. Dernières heures d’une incroyable aventure. Derniers moments du voyage d’une vie. Mais rien de solennel dans la simplicité avec laquelle Sylvie et moi prenons notre café, en faisant les jeux du jour sur le site du New York Times. Tout naturellement, comme deux colocataires ayant partagé leur quotidien suffisamment longtemps pour apprécier ensemble ces petits rituels.

Évidement, je connaissais ma tante Sylvie, et je savais que nous partagions des passions communes. Mais ces quelques semaines m’ont permis de découvrir une personne extraordinaire, douée d’une force de caractère hors du commun doublée d’une vive sensibilité. Une culture riche et délicieuse, et un sens de l’humour piquant aussi. Et bien sûr quelques aspérités pour donner de la texture à l’ensemble. Ce que je trouve formidable, c’est à quel point nous nous sommes entendus comme larrons en foire ! Cette complicité étalée du début à la fin de mon séjour a enchanté mon passage ici, au gré des fous rires et discussions à bâtons rompus. Un immense MERCI à toi Sylvie pour cet inoubliable moment. Et merci de n’avoir pas douté de ma motivation à venir malgré quelques rendez-vous manqués…En attendant nos prochaines aventures !

Vers 10h, nous prenons la route de Boulder, et passons chez Arnaud. Mais pas pour une séance d’adieux larmoyants. Nous sommes chargés de récolter avec Alex les pommes qui servirons à la confection du cidre, cuvée 2021. Concentrés et consciencieux, nous remplissons en une petite heure une immense glacière, pas peu fiers. Sur ces entrefaites j’embrasse Alex, qui doit retourner en cours, et Arnaud, qui doit poursuivre sa journée de travail. Quelle joie d’avoir pu passer autant de temps en leur compagnie ! Ils ont fait preuve d’une infinie disponibilité, mais surtout d’une grande chaleur à l’encontre de leur cousin parisien. Arnaud a en outre été un merveilleux guide, des Rocheuses à l’Utah, en passant par les brasseries de Boulder. Un immense MERCI à vous, Alex, Lisa, et Arnaud pour votre formidable accueil ! Hâte de vous revoir !

Après ces adieux au pied du pommier, Sylvie et moi déjeunons d’un repas tout à fait américain : sandwich au porc bbq, brownie, et root beer. L’Utah s’invite dans la discussion. Il faut dire que nous ne sommes pas complètement descendus de notre nuage, et qu’une partie de notre esprit se trouve toujours dans les interstices du San Rafael Swell. Cet endroit figure parmi les plus invraisemblables qu’il m’ait été donné de voir. Et l’expérience, camping trip quatre étoiles avec une équipe de choc, restera gravé à jamais dans ma mémoire !

C’est l’heure. Nous remontons en voiture, et Sylvie me dépose un peu plus tard à l’aéroport de Denver. Je réalise à ce moment qu’elle va sacrément me manquer…Mais nous serons heureux de nous revoir en mai prochain à l’occasion du mariage de Laura, et nous nous promettons de nous donner de nos nouvelles. À très vite ma fantastique tante !

Les démarches à l’aéroport se déroule de façon simple et fluide. Avant de passer la sécurité, je m’autorise un dernier regard sur les montagnes, à l’ouest. De si loin, on ne peut distinguer les couleurs. Mais mes souvenirs encore frais se chargent de couvrir les Rocheuses de vert, de jaune, de rouge. L’automne a été sans conteste le personnage central de mon séjour ici. J’ai toujours aimé l’automne. Son parfum de feuilles humides et de nostalgie. Son extraordinaire palette de tons et de teintes. Mais jamais ne n’en ai vu de plus beau qu’ici. L’émerveillement ressenti devant les grappes d’aspens jaunes et rousses au milieu des pins verts…L’automne, hymne au changement et implacable représentation du temps qui passe, ne peut s’apprécier d’avantage que sur les pentes de Snowmass, Vivaldi dans les oreilles.

En prenant place dans l’avion pour Reykjavik, je pense justement au changement. Au crépuscule de mon voyage, après une année à parcourir le monde, comment ai-je changé ? Comment cette expérience hors du commun influencera-t-elle mon avenir ? Il me faudra synthétiser toutes les choses que m’ont enseignées mes aventures pour répondre à ces questions, préambule nécessaire à la construction des prochains étapes. Quelle formidable aventure aussi, que de se réinventer !

J’écarte momentanément ces considérations excitantes mais aussi quelque peu vertigineuses, et sonde mes émotions du moment. Je suis heureux. Heureux d’avoir accompli un si enrichissant périple. Heureux d’avoir vécu intensément chaque jour de cette miraculeuse année. Heureux de n’éprouver qu’une gratitude infinie : je n’ai aucun regret. Heureux enfin de retrouver mes proches, ma famille et mes amis, qui seront évidement les fondations de ma nouvelle vie.

Jeudi matin, Aéroport Charles de Gaule. Mon cœur se sert d’émotion lorsque je vois mon père, manifestement ému lui aussi, dans le hall des arrivées. Alors que nous nous prenons dans les bras, versant chacun une larme pudique, je fais le vœux de ne jamais complètement me départir de l’enthousiasme et de la curiosité qui m’ont accompagné durant mon épopée. Car ce sont ces forces qui font de la vie une expérience extraordinaire.

Je vous embrasse !

Julien

Un avis sur « Colorado – Épilogue »

  1. Mon Juju, camarade de cœur découvert au long de chemins de montagne, canyons de l’Utah, et autres endroits insolites, nous avons partagé nos vies, nos souvenirs, nos aspirations, nos goûts et surtout des fou rires légendaires! Souvent avec un manhattan à la main.. Tu es ce qu’on appelle « an old soul », « someone wise beyond their years who has a greater appreciation and understanding of things than others their age. » Ton départ a certainement laissé un grand vide ici mais la perspective de nouvelles aventures partagées me console. Maintenant tu te prépares à écrire une nouvelle page de ta vie; je sais qu’elle contiendra amour, rires et beaucoup de réussîtes. De nouveaux chemins s’ouvrent à toi, Piéton du Monde! ❤️

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :