Top départ !

Les temps sont durs.

Et la pandémie a des conséquences terribles qui dépassent de très loin le cadre de ce blog. Je tenais à ce « disclaimer » en introduction, afin de continuer la rédaction de cet article avec la légèreté adéquate.

Oui le virus qui circule activement sur l’ensemble de notre belle planète a perturbé mes plans, ainsi que ceux de tous les voyageurs du monde.

Il y a plus grave. Mais quand même !

Le départ de cette aventure tant fantasmée était prévu en Mai, avec une première étape au Japon. Pas possible au lendemain du confinement.

Alors j’ai attendu, patiemment, et finalement heureux de passer mon permis (oui oui), et du temps avec ma famille et mes amis. Après tout, un départ fin septembre au lendemain du merveilleux mariage de mon non-moins merveilleux frangin, et en prime pour la Nouvelle Zélande dont je rêve depuis 20 ans, ça sonnait bien aussi. Mais la Nouvelle Zélande est fermée jusqu’à nouvel ordre. Comme 80% des pays du monde.

Découragement, remise en question, frustration, et même une pointe d’aigreur.

Mais pas question de se plaindre ! Mon faux départ fait un peu tache d’eau au milieu des innombrables dommages causés par la pandémie. Et puis, franchement, tenter un tour du monde en pleine crise sanitaire mondiale, c’est un sacré caprice.

Alors quoi, j’abandonne ? Je fais une croix sur un projet mûri depuis plusieurs années, je jette un rêve à la poubelle ? Hors de question ! Bien sûr, les données de l’équation sont différentes, et la solution difficile à trouver, mais je veux essayer de partir, si je ne le fait pas je le regretterai longtemps.

Alors j’ai étudié la carte du monde, et plutôt que de chercher des raisons de ne pas partir, j’ai cherché des nouveaux pays à découvrir, dans les limites de sécurité / légalité imposées par le virus.

Je vous écrit ces lignes d’un roof top à Quito, preuve qu’il est encore possible de voyager avec un bonne dose de motivation. Néanmoins je n’ai pas perdu toute lucidité sur la situation sanitaire mondiale. Mon voyage peut s’arrêter net du jour au lendemain. Et je considère chaque pas, chaque kilomètre, chaque découverte, chaque rencontre comme un bonus.

Et pour le temps que ça durera, je serais heureux de vous faire vivre mon aventure à durée indéterminée à travers ce blog !

Gros poutoux et à très vite!

Julien

Un avis sur “Top départ !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :